30 août 2011

Cap sur la dernière exposition avant...

... avant un certain temps dirons nous... et encore ! Si la petite souris veut bien rester au chaud d'ici au 13 septembre !
Comment rêver mieux qu'un évènement culturel aussi "sur mesure" pour "boucler" une période de onze ans où libre de tout mouvement j'allais d'expo en salle de cinéma, vagabondant dans les rue de Paris pour satisfaire mon plaisir et ma curiosité envers les choses de l'ART !
Onze ans, jour pour jour, le quai de la Gare de Lyon et la certitude de vouloir vivre avec l'homme du coup de foudre ! Un joli petit brin de vie que nous allons désormais tresser à trois fils, avec un bébé (le notre cette fois !), qui embêtera tout le monde dans les expos à venir (n'imaginons quand même pas qu'il va falloir faire une grosse croix sur un si grand plaisir !) : VENGEANCE !
13 septembre - 15 janvier 2012
Musée d'Orsay
...

27 août 2011

Honoré continue sa comédie humaine

Plus la peine de le signaler, devant un film de Christophe Honoré, je ne réponds plus de rien ! Depuis Les chansons d'amour en tout cas, j'ai oublié d'être objective et fonce littéralement dans chacune des nouvelles aventures ! Non ma fille tu n'iras pas danser, avait sur moi l'effet d'un courant électrique... et ce n'est pas sans plaisir qu'ici je retrouvais Chiara dans un nouvel épisode, mais toujours empêtrée dans les "fils de laine gris" comme dirait l'autre (Melancholia, qui n'a en revanche pas touché ma corde).
Comme pour Les chansons d'amour, Honoré ressuscite (avec talent, merci Alex Beaupain) la comédie musicale. On aime les mélodies, on aime les chansons (le CD s'use déjà dans la platine !), on aime les interprétations d'une Ludivine Sagnier de plus en plus affirmée à une Catherine Deneuve appliquée et bonne élève. Prix spécial pour Louis Garrel et sa belle voix de lover !
En un mot (... euh, non impossible en fait !) : on sort de la projection en se disant, "tiens si on rerentrait ?"... bref, le "syndrôme classique Honoré" !

02 août 2011